Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Pourquoi les citoyens veulent un référendum pour le traité européen

Publié le 2 Décembre 2007 par Tof in Affiches du Repaire des amis de là-bas si j'y suis

Nous y répondrons  lors de notre prochain rendez-vous du café Repair des Amis de " Là-bas si j'y suis" de Metz ce jeudi 6 décembre à 18 h  au bar de la Renaissance 2 rue Vigne Saint Avold.
RepaireDec07.jpg
www.nousvoulonsunreferendum.eu
 www.29mai.eu
www.traite-europeen.eu
 

Texte de la pétition

Monsieur le Président de la République,

Le traité européen dont vous revendiquez la paternité n’est pas un « mini »-traité. Il définit l’ensemble des institutions et des politiques qui vont régir l’Union européenne. Il engage donc la France, et le type de décisions à prendre dans tous les domaines de notre vie, pour une longue période.

Destiné à se substituer aux traités actuels, il n’existe que parce que le texte qui devait remplir cette fonction, le traité constitutionnel, a été rejeté par le vote des peuples français et néerlandais. À l’exception de quelques symboles, il en reprend toutes les dispositions : politiques, sociales, économiques et financières, environnementales, de défense…

Comme en 2005, les Français doivent être saisis de tous les termes du débat et pouvoir choisir pour ou contre, souverainement par leur vote. Seul le suffrage universel peut avoir la légitimité de décider sur un point que le suffrage universel a tranché. C’est une exigence démocratique élémentaire, portée aujourd’hui par une majorité de nos concitoyens. C’est aussi la condition pour sortir l’Union européenne de la crise de confiance qu’elle connaît : sa construction ne peut être que l’oeuvre de ses peuples. Or, vous avez décidé de faire ratifier ce traité par la voie parlementaire, dès le mois de janvier 2008.

Nous vous demandons de revenir sur cette décision et d’organiser un référendum, précédé d’un grand débat national, sur l’adoption de ce traité.

Il n’est, il ne doit être au pouvoir de personne d’empêcher les citoyennes et les citoyens de décider de leur destin.

Commenter cet article

Udo 10/12/2007 22:58

Il s'agit vraiment d'un PUTSCH d'en haut
pour rendre les peuples au l'ésclavage des
FAITS ACCOMPLIS:
le règlement d'une occupation capitaliste
sans aucune chance d'en echapper conformement
aux "lois" légales.