Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Le rendez-vous du 6 septembre 2017

Publié le 8 Septembre 2017 par leRepaire in le rendez-vous du mois

Le rendez-vous du 6 septembre 2017

-

Le thème du premier débat de cette nouvelle saison : comment se porte l'Union Européenne ?

-  Brexit prévu pour mars 2019,

- JEFTA, traité avec le Japon, signé dans la plus totale opacité - des fuites indiquent qu'il ne vaut pas mieux que le CETA et les autres... ce qui n'est pas une surprise : tant de secrets ne sont pas bon signe.- lien : https://mrmondialisation.org/fuite-de-documents-sur-jefta/

-  CETA mis en application "provisoire" le 21 septembre prochain avant l'accord obligatoire des par-lements des pays membres de l'UE et malgré l'opposition des populations. *

- possibilité de plus en plus vraisemblable que les banques soient autorisées à ponctionner les comptes courants de leurs clients en cas de difficultés financière, comme cela avait été fait à Chypre en 2013 : http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130330trib000756871/ponction-massive-a-chypre-sur-les-comptes-de-plus-de-100.000-euros.html

- ...

Tout cela peut légitimement inquiéter.

************

 

Une personne parmi les participants dit avoir lu un article énumérant des points communs entre l'UE et l'ex URSS. Ce sont des entités non élues qui dirigent, le parlement n'est là que pour enregistrer leurs "ordres", les populations sont tenues à l'écart des grandes décisions, ... ce constat est émis par le dissident Vladimir Boikoski.

Voir : https://blogs.mediapart.fr/yvster14/blog/181116/vladimir-boukovski-lunion-europeenne-la-nouvelle-urss

-

 

Nous savons tous ce qu'est devenue l'URSS - le Brexit (trente ans plus tard) aura-t-il le même effet que la chute du mur de Berlin sur l'UE ?

-

En ce qui concerne la possibilité pour les banques de ponctionner les comptes de leurs clients, nous avons regretté que la loi séparant la partie "affaires financières" et "clients" n'ait pas été vraiment mis en place.

-

Pour le reste, nous avons essentiellement parler du CETA et du projet de la contre-réforme concernant le code du travail.... projet dans la droite ligne des directives européennes.

Comment agir en tant que citoyen ?

Le collectif "stop TAFTA, CETA, TISA 57" travaille sans relâche pour informer, inciter à interpeller les élus, signer des pétitions, ... - ses membres sont souvent présents le samedi au marché.

Il faudra, le moment venu, soutenir le ou les parlements qui pourrai(en)t dire "non" au traité, car il suffit d'un seul "non" pour que le traité soit abandonné.

Il y a un espoir du côté du parlement Wallon, également peut-être de celui de l'Autriche.

Ne lâchons rien !!!

************

Ce jour, justement, un article de Maxime Combes d'ATTAC écrit un article alertant sur le danger de l'application de ces traités commerciaux (il n'y a pas que le CETA...) qui accélère le dérèglement climatique.

En voici le lien et un extrait :

https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/080917/en-plein-ouragan-irma-macron-doit-bloquer-le-ceta-qui-nest-pas-bon-pour-le-climat

"Il y a sept raisons qui font que le CETA va à l'encontre de la lutte contre le réchauffement climatique :

- Le CETA fera croître les émissions de gaz à effet de serre transatlantiques, ... [multiplications des transports]

- Le texte du CETA ne fait aucune mention de l’urgence climatique ou de l’Accord de Paris, pas plus que d’un objectif de réduction d’émission de GES ou de décarbonisation de l’économie ; ...

- L’environnement est perçu comme un sous-secteur de la libéralisation du commerce, et les réglementations climatiques et environnementales comme des restrictions au commerce.

- La protection des investisseurs intervient au détriment de la capacité des États et collectivités à opérer la transition énergétique, ...

- Il n’y a aucun dispositif contraignant en matière d’environnement ou de développement durable.

- Le CETA promeut et organise la libéralisation du secteur de l’énergie au détriment du déploiement des énergies renouvelables et de la sobriété énergétique.

- Le CETA institue une préférence pour les énergies fossiles – et plus largement pour les matières premières – au détriment du déploiement des énergies renouvelables."

 

Le rendez-vous du 6 septembre 2017

-

************

-* extrait de l'article dont voici le lien  : http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/31/le-conseil-constitutionnel-juge-le-ceta-compatible-avec-la-constitution-francaise_5166881_823448.html

"...cette mesure est vivement contestée par les opposants au CETA. Elle portera uniquement sur les dispositions relevant de la compétence exclusive de l’UE (soit plus de 90 % du traité), comme celles concernant l’accès au marché. Le très controversé volet sur l’arbitrage, avec des tribunaux privés censés trancher des différends entre multinationales et Etats, n’en fera pas partie. Dès lors, le Conseil, qui ne s’oppose pas à cette application, rappelle que l’accord n’est pas « irrévocable », qu’il ne touche pas un domaine « inhérent à la souveraineté nationale » et surtout, qu’il est possible « d’interrompre cette application provisoire en cas d’impossibilité d’une partie de le ratifier ». A savoir, les Parlements nationaux qui devront valider le texte."

"....Il faudra encore plusieurs années avant que l’ensemble des Parlements nationaux et régionaux valident à leur tour le CETA."

 

-

 

 

Commenter cet article