Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Le rendez-vous du mois de mai 2017

Publié le 8 Mai 2017 par leRepaire in le rendez-vous du mois

- Ambiance festive ET sérieuse -
- Ambiance festive ET sérieuse -- Ambiance festive ET sérieuse -

- Ambiance festive ET sérieuse -

-

Pour ce 11ème anniversaire du café repaire, le hasard nous a fait un clin d'œil, car 11 personnes ont participé au débat !

Ce n'est pas un record d'affluence, certes, mais, en cette veille de second tour des présidentielles où tout le monde en est obsédé, c'est un nombre plus que respectable.

Par contre, aucun des médias alternatifs de la région invités à apporter leur témoignage n'est présent : ni le "NJJ" de Nancy, ni "l'odeur du sapin" d'Épinal, ni "le petit Naborien" de Saint Avold.

Qu'à cela ne tienne, nous avons tout de même évoqués les difficultés auxquelles ils doivent faire face : petit budget, tracasseries des autorités qui vont jusqu'à les conduire devant un tribunal (pour collage "sauvage"  d'affiches, pour récupération de documents dans des poubelles, ...) - Cependant, eux aussi réussissent parfois à mettre certains édiles dans l'embarras .... les maires de St Avold et de L'Hôpital seraient bien obligés de l'admettre si on avait l'occasion de leur poser la question.

-

- Des exemples de médias alternatifs qu'un des participants a eu la bonne idée d'apporter -
- Des exemples de médias alternatifs qu'un des participants a eu la bonne idée d'apporter -- Des exemples de médias alternatifs qu'un des participants a eu la bonne idée d'apporter -- Des exemples de médias alternatifs qu'un des participants a eu la bonne idée d'apporter -

- Des exemples de médias alternatifs qu'un des participants a eu la bonne idée d'apporter -

- Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Un site qui vous aide à choisir de façon ludique le ou les médias alternatifs qui vous correspondent le mieux :

http://www.mmiaou.fr/

 

************

 

Toutes les personnes présentes sont d'accord pour dire qu'il faut se méfier des médias "classiques", les journaux "connus" appartiennent à des milliardaires, à des multinationales, à des banques, ... et les chaînes de télévision remplissent bien leur rôle de vendeur de "temps disponible de cerveau".

Parlons seulement deux secondes de la campagne des présidentielles que nous venons de vivre.... la mise en avant excessive d'un des candidats est d'une évidente volonté de manipulation des esprits.

-
 

- la "neutralité" des médias classiques -

- la "neutralité" des médias classiques -

-

Quelqu'un rappelle que la manipulation des masses a son livre de référence : "Propaganda" écrit en 1928 par Edward Bernays qui développe toutes les techniques de propagande et d'influence de l'opinion en démocratie -

Obtenu sur ce site https://lectures.revues.org/451 , voici un lien pour le consulter gratuitement :

http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=21

[Nul besoin de dictature, nous sommes là plus près de la vision d'Aldous Huxley ("le meilleur des mondes") où la population est "abrutie" avec son consentement que de celle de George Orwell ("1984") où la population est asservie autoritairement.]

Nous devons donc rester modestes : même en nous méfiant de ce que nous fait voir la télévision, nous en sommes tout de même influencés ; ceux qui se sont débarrassés de ce moyen "d'information" et de divertissement ressentent la différence et peuvent en témoigner.

Il est impossible de rester insensibles à la manipulation : elle est tellement insidieuse !

Prenons un exemple récent : la manifestation du 1er mai dernier à Paris.

Nous avons tous en mémoire la photo choquante du policier en flammes suite à un jet de cocktail Molotov.

Comment la majorité de la population peut faire autrement que de spontanément condamner les manifestants fermement, sans appel, sans la moindre circonstance atténuante, puisque ce n'est que cet instant T qu'on lui montre, sans faire connaître le contexte ?

Pourtant, comme dans tout procès, avant de condamner, la justice, si elle veut être digne de ce nom, exige de tout connaître de ce qui a précédé et entouré un acte répréhensible.

Voici le déroulement des faits dont AUCUN média n'a parlé (ni télévision, ni radio, ni presse écrite) :

1) Manifestation annuelle du 1er mai, autorisée, encadrée, classique avec les syndicats et les citoyens soucieux de  militer pour leurs droits de travailleurs (bien mal en point et attaqués par lois successives, surtout, tout récemment,  en 2016)

2) Tout le monde défile en chantant, faisant de la musique, reprenant des slogans revendicatifs - il y a là des jeunes et même des très jeunes, des plus âgés, des militants aguerris et de simples citoyens moins habitués par cet "exercice" - il y a également des policiers, beaucoup de policiers... trop de policiers et ils sont équipés au maximum pour leur sécurité : casques, boucliers, vêtements pare-balles ET ignifugés... cela leur donne un aspect menaçant et contraste fortement avec l'ambiance "bon enfant" de la manifestation.

3) Manœuvre de séparation entre la partie syndicale de la manifestation et celle, plus "amateure" du reste des manifestants. Voilà ces participants-là "nassés".... pourquoi ? On ne sait pas puisqu'il n'y avait pas eu (encore) de violences  - les nassés voudraient continuer d'avancer - on les en empêche - les policiers font barrage - le ton monte - au début, avec humour, des jeunes crient "libérez la CGT" en parlant de ceux qu'ils voient continuer leur chemin, les laissant à l'arrière - puis, plus personne n'a envie de rire - les plus énervés (et habitués à ce genre de manœuvre depuis les manifestations contre la "loi travail") équipés de foulards pour se protéger du gaz lacrymogène commencent à invectiver les policiers et à leur lancer tout ce qu'ils peuvent trouver.

Vidéo de 42 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=N21xTZsVlZI&t=226s

C'est dans ce contexte qu'un cocktail Molotov a été lancé et a atteint un policier (qui, grâce à ses vêtements ignifugés, n'a été brûlé qu'aux mains et au visage - ces jours n'ont jamais été en danger).

 - A-t-on parlé de cette mise en nasse nullement justifiée ? (voir capture d'écran ci-dessous)

- A-t-on parlé de ces coups de matraque assénés sur des manifestant ayant pourtant les mains en l'air ? (voir capture d'écran ci-dessous)

- A-t-on parlé des plusieurs dizaines de blessés parmi les manifestants ?

(voir capture d'écran ci-dessous et ce rapport des "streets-médics" : http://taranis.news/2017/05/tribune-manifestation-du-1er-mai-a-paris-le-rapport-des-streets-medics/  )

- A-t-on parlé de cette femme qui, bousculée par les policiers, est tombée du haut d'une balustrade et s'est retrouvée à l'hôpital grièvement blessée et atteinte de multiples fractures ?

(extrait de cet article : http://taranis.news/2017/05/tribune-manifestation-du-1er-mai-a-paris-premier-rapport-partiel-des-medics/

"« Le bilan des blessés n’est pas très réjouissant … plus d’une centaine .... On parle de blessures laissant apparaître du sang comme les petits impacts de rivets des désencerclantes ou les petites brûlures des palets de lacrymo allant jusqu’au blessures profondes, hémorragies, ouvertures à la tête, multiples fractures sur des blessés grave qui souvent sont évacués par les pompiers. .....une dame d’une cinquantaine d’année se trouvait avec une centaine de camarades en haut des marche de l’Opéra Bastille, la police a investi les escaliers et les ont occis de lacrymo et de coups de matraque. Acculée et terrifiée, pour se sauver, cette dame corpulente se jeta du haut de la balustrade pour atterrir une dizaine de mètres plus bas dans la cour extérieure de l’Opéra. Les CRS ont immédiatement tenté d’aller l’approcher faisant barrage aux journalistes, ils avaient le comportement de ceux qui ne sont pas fier et qui ne veulent pas y laisser d’images choquantes. Les pompiers sont arrivés assez rapidement et l’ont immobilisée sur un brancard, elle gémissait beaucoup et avait l’air faible....

.....

Pour comparaison, le communiqué de presse de la préfecture de police de Paris raconte lui une toute autre histoire :

« […] Au cours de la manifestation, 5 individus ont été interpellés pour port d’arme prohibé, dégradations et violences commises sur personne dépositaire de l autorité publique. Deux ont fait l’objet d’un placement en garde à vue.

Le bilan des blessés s’établit comme suit :

– 2 CRS blessés légèrement dont un suite à des brûlures
– 1 CRS brûlé sérieusement
– 2 policiers de la compagnie de sécurisation et d’intervention de la préfecture de Police blessés légèrement consécutivement à des jets de cocktail Molotov
– 1 fonctionnaire de la compagnie de sécurisation et d’intervention de la préfecture de Police blessée gravement à la main lors de la manipulation d’une grenade

Par ailleurs, une personne s’est blessée suite à une chute fortuite au niveau des marches de l’opéra Bastille (12ème). […] »")

* [AJOUT en date du 9 mai :

Article qui décrit avec plus de détails ce qui s'est passé au sujet de la femme blessée près de l'opéra Bastille https://paris-luttes.info/de-l-indifference-policiere-face-8065?lang=fr]*

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR

 

- les images que vous ne verrez pas à la télé ni dans la presse "papier" classique -
- les images que vous ne verrez pas à la télé ni dans la presse "papier" classique -- les images que vous ne verrez pas à la télé ni dans la presse "papier" classique -

- les images que vous ne verrez pas à la télé ni dans la presse "papier" classique -

-

L'image de cette journée qu'un des participants au débat a retenue, lui, c'est celle de la Porsche couverte d'auto-collants - il est plein d'empathie pour son propriétaire, se disant que, peut-être, il y avait mis toutes ses économies, imaginant sa détresse,...

Difficile de ne pas penser à cette citation de Malcolm X :

-

 

 

Le rendez-vous du mois de mai 2017

-

 

Pour revenir sur le fait qu'on nous diffuse des informations tronquées, il s'agit de censure, tout simplement.

Quelqu'un rectifie : on ne peut parler de véritable censure que lorsqu'elle émane de l'État et de rappeler le temps où un célèbre journal (palmé et à plumes) faisait paraître ses quatre pages avec les emplacements des articles censurés laissés en blanc.

Autocensure, alors ! Oui, les journaux de presse, notamment, ne vont pas vouloir déplaire à leur "patron payeur".

Une personne signale avoir remarqué qu'il y avait des informations entendues très tôt le matin à la radio et qui ne sont pas reprises lors des heures de grande écoute (???).

La France est classée 39ème pour la liberté de la presse, ce n'est guère glorieux pour un pays qui se vante d'être le berceau des Droits de l'Homme. http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2017/04/26/reporters-sans-frontieres-estime-que-jamais-la-liberte-de-la-presse-n-a-ete-aussi-menacee_5117566_3236.html

Il peut être intéressant de s'intéresser à la presse étrangère (papier et télévision) qui va peut-être parler des actualités françaises avec plus de liberté.

Et de citer "courrier international", par exemple, qui offre à chaque numéro une série d'articles provenant de plusieurs pays et nous fait entrevoir comment ce qui se passe en France est traité ailleurs.

Il faut néanmoins être circonspect, là encore.

L'article cité ci-dessus note une dégradation inquiétante générale :

"RSF s’inquiète d’un « risque de grand basculement » de la situation de la liberté de la presse, « notamment dans les pays démocratiques importants ».

« L’obsession de la surveillance et le non-respect du secret des sources contribuent à faire glisser vers le bas de nombreux pays considérés hier comme vertueux : les Etats-Unis (43e, – 2 places), le Royaume-Uni (40e, – 2), le Chili (33e, – 2) ou encore la Nouvelle-Zélande (13e, – 8) », selon l’ONG."

************

Il nous faut diversifier nos sources d'information, vérifier autant que faire se peut et, pour de simples citoyens, ce n'est pas simple. Il faut savoir faire le tri.... et avoir le temps et la volonté de le faire.

Un des participants apporte un témoignage prouvant à quel point cela peut parfois apporter des ennuis : il a été convoqué et interrogé à la brigade criminelle de Metz pour avoir mesuré des taux de radio-activité lors du passage d'un train transportant des déchets nucléaires (!!!).

 

************

 

ALORS ? En dehors de médias alternatifs dont on a parlé au début de nos échanges, il ne nous reste plus qu'Internet ?

Là, tout n'est pas simple non plus.

Il y a le bon côté de la médaille.

Des infos censurées ailleurs qui vont y  faire le buzz.... c'est ce qu'on appelle l'effet "Streisand", du nom de cette actrice qui, voulant faire censurer une information dérangeante la concernant et jusque là passée inaperçue, n'a fait qu'attirer l'attention du public dessus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand

"Cette expression étant d'origine américaine, Benjamin Bayart avait lancé en France l'expression de « l'effet Flamby », en référence à l'effet produit par l'éclatement du flan lorsqu'on tape dessus."

Et voici l'exemple d'une info "effet Streisand" ou, en français, "effet Flamby" qui concerne.... François Hollande : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/09/04/effet-streisand-lafp-retire-une-photo-ridicule-de-francois-hollande-et-le-regrette/

Et il y a le revers de la médaille : des "fake-news" qui circulent à la vitesse de l'éclair, que certains prennent au sérieux  et diffusent sans discernement....

 

************

 

Il existe des sites qui nous aident à pallier ce problème, à détecter les "post-vérités", à vérifier, à démêler le vrai du faux :

Acrimed, l'observatoire des médias : http://www.acrimed.org/

Hoaxbuster qui signale les... hoax, justement  : http://www.hoaxbuster.com/

dont celui signalé par un des participants au sujet d'un faux émis par le FN l'avant-veille du second tour et qui a reçu la palme du ridicule : http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/la-palme-du-ridicule

Il y a également "DÉCODEX", kit de vérification sur la toile censé lutter contre les "fake-news" et proposé par....  la version web du journal "Le Monde" (!!!) - autant dire que nous sommes en droit de nous en méfier.

Ce journal est la propriété de Xavier Niel, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse, rappelons-le.

Voici d'ailleurs un article qui nous confirme dans notre légitime méfiance : https://francais.rt.com/france/33488-journalisme-monde-distribue-bons-mauvais-points-et-se-fait-epingler

et un autre : https://www.legrandsoir.info/le-decodex-alternatif-mefiez-vous-des-imitations.html

 

Bref.... soyons notre propre DÉCODEX et souhaitons-nous mutuellement pugnacité et lucidité et, grâce à Franck Lepage, sachons décrypter "la langue de bois" :

(vidéo de 11 minutes)

https://www.youtube.com/watch?v=oNJo-E4MEk8

 

Le rendez-vous du mois de mai 2017

-

En conclusion, voici un extrait de l'article ci-dessous, interview de Aude Lancelin, virée sans ménagement du journal "L'Obs" pour avoir défendu des intellectuels tel que Alain Badiou ou Jacques Rancière  :

" ... j'ai une mauvaise nouvelle pour tous ces gens qui font aujourd'hui encore le pari du boniment humaniste : ça ne marchera pas. La dégradation du pays est telle que rien n'arrêtera désormais le tsunami de merde qui pointe à l'horizon. ..."

https://www.vice.com/fr/article/interview-aude-lancelin-le-monde-libre

 

Commenter cet article

miha 08/05/2017 21:38

Voir également cet article :
https://medium.com/@nicolasgregoire/pas-avant-le-deuxi%C3%A8me-tour-593526d58a2a