Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Bulletin mensuel d'infos du mois de juin 2017

Publié le 18 Juin 2017 par leRepaire in bulletin mensuel d'infos

"... si vous voulez que je vous la présente :

on l'appelle révolution permanente"

Chanson de Georges Moustaki : https://www.youtube.com/watch?v=ouaytC9njFU

************

Conclusion d'un article de Frédéric Lordon en date du 12 juin 2017 : https://lundi.am/Situation

" ... Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir."

 

-

-

Bulletin mensuel d'infos du mois de juin 2017

-

LE -  MOUVEMENT ZAPATISTE

-

Message en date du 27 mai 2017 paru sur le site "espoir Chiapas" : http://espoirchiapas.blogspot.fr/2017/05/des-milliers-dindigenes-se-rassemblent.html

" Cette fin de semaine sera historique dans le processus des peuples originaires du Mexique et du monde. Pour la première fois dans le pays, une proposition depuis les peuples originaires est en train de voir le jour, pour proposer une candidature indépendant lors des élections présidentielles de 2018. Cette proposition ne naît de la part d'aucun parti institutionnel c'est une vraie initiative depuis le bas.

......

Quelques jours avant, dans la région du Chiapas, depuis la Zone Côtière jusqu'aux hauteurs du Chiapas, s'est senti un séisme de forte magnitude, comme si la Terre Mère voulait apporter son soutien aux seuls qui défendent et protègent les ressources naturelles, au lieu de les exploiter ou de les vendre."

-

Un article paru dans le Club de Médiapart reprend l'info quelques jours plus tard :

https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/030617/au-chiapas-la-revolution-s-obstine

"Au Chiapas, la révolution s'obstine"

" Presque quinze ans d’autogouvernement zapatiste. Le soulèvement zapatiste incarnait une option stratégique : changer le monde sans prendre le pouvoir.

......

....modeste et non prosélyte, l’expérience zapatiste n’en rompt pas moins depuis vingt-trois ans avec les principes séculaires, et aujourd’hui en crise, de la représentation politique, de la délégation de pouvoir et de la séparation entre gouvernants et gouvernés, qui sont au fondement de l’État et de la démocratie modernes.

Elle a lieu à une échelle non négligeable. Cette région de forêts et de montagnes de 28 000 kilomètres carrés (environ la taille de la Belgique) couvre plus d’un tiers de l’État du Chiapas. Si aucun chiffre sûr n’est disponible, on estime que 100 000 à 250 000 personnes ... — 15 à 35 % de la population — y forment les bases de soutien du zapatisme, c’est-à-dire les femmes et les hommes qui s’en réclament et qui y participent.

...

....à cette échelle et sur cette durée, l’aventure zapatiste est la plus importante expérience d’autogouvernement collectif de l’histoire moderne. Plus longue que les soviets ouvriers et paysans nés à la faveur de la révolution russe de 1917 (avant le transfert de leur pouvoir vers l’exécutif bolchevique) ; plus que les clubs et les conseils de la Commune de Paris, écrasés en mai 1871 après deux mois d’effervescence ; ......

Alors que ces expériences ont toutes été réprimées ou récupérées, et pendant que les gouvernements de gauche du reste de l’Amérique latine décevaient une partie des mouvements populaires qui les avaient portés au pouvoir (au Brésil, au Venezuela, en Bolivie, en Équateur...), le zapatisme a tenu bon.

« Le mouvement est plus fort, plus déterminé encore aujourd’hui. Les enfants de 1994 sont désormais les cadres du zapatisme, sans récupération ni trahison »

« Le capitalisme ne va pas s’arrêter. Ce qui s’annonce est une grande tempête. Ici, on s’y prépare en faisant sans lui »

« Nous ne cherchons pas à étendre le zapatisme, qui est très particulier. Mais l’idée qui le sous-tend, l’autonomie en général, oui. » ***

« Nous ne pensons pas à former un État dans l’État, mais un endroit où être libres en son sein »

Les zapatistes, ...le 21 décembre 2012, jour du changement de cycle du calendrier maya, occupent en silence, à quarante mille, les villes qu’ils avaient envahies en 1994. Ce silence « est le bruit de leur monde qui s’effondre, le son du nôtre qui resurgit », ... ***

Cela inaugure une nouvelle étape de la lutte, ..... L’histoire du zapatisme au Chiapas tient ainsi en trois mots, qui résument les modalités de son rapport avec l’État : contre (pendant douze jours de guerre), avec (neuf ans de tentatives d’accord) et sans (depuis 2003)."

C’est au terme d’un tel itinéraire, et à l’aube d’une nouvelle phase, que survient la décision prise fin 2016 par le CNI, en accord avec les communautés, de former un Conseil indien de gouvernement."

..."

-

*** les occupants de Notre-Dame-Des-Landes s'inspirent des (et inspirent parfois les) zapatistes - voir le compte-rendu du rendez-vous de février 2017 : http://cafe.repaire.metz.over-blog.org/2017/02/le-rendez-vous-du-mois-de-fevrier-2017.html

*** Voici une vidéo de 3 minutes d'une de ces manifestations silencieuses :

https://www.youtube.com/watch?v=qH8nxafgKdM

-

************

Pendant que les médias tombent en pâmoison devant le spectacle de deux chefs d'État jouant à celui qui a la plus longue et la plus ferme (poignée de mains) et mettent des semaines à s'en remettre,

Pendant que, en France, le premier tour des élections législatives apporte une preuve supplémentaire que notre "démocratie"  n'est qu'un leurre (abstention à plus de 50 %, assemblée nationale godillot à 75 % qui votera la destruction des droits des travailleurs sans broncher et risque bien d'accepter de transformer les exceptions de l'état d'urgence en pratiques "normales" de droit commun, anciens partis "forts" pulvérisés pour faire place à un parti quasi unique, ...) - cependant bien lucrative pour les politiciens, cette "démocratie"  : https://blogs.mediapart.fr/alberteins/blog/130617/ce-nest-pas-142-par-voix-cest-un-marche-plus-de-1-milliard

Pendant que le "progrès" technologique et numérique tant vanté fabrique des  exclus des services publics (ceux qui subsistent encore... mais pour combien de temps ?) https://blog.monolecte.fr/2017/05/21/totalitarisme-numerique/   , nous prépare des lendemains qui déchantent https://www.rtbf.be/info/medias/detail_va-t-on-un-jour-prendre-votre-refrigerateur-connecte-en-otage?id=9611312   , met en danger les bébés, les petits enfants et les ados  http://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/la-surexposition-aux-ecrans-des-tout-petits-un-probleme-de-sante-publique_2215350.html

Pendant ce temps, donc ......

-

La "révolution permanente", la résistance passive ou active, les initiatives citoyennes, ici et ailleurs, continuent sous plusieurs formes et, parfois, emportent des victoires.

Le jasmin d'eau, plante très invasive, intelligemment utilisé contre les hydrocarbures - cela se passe au Bénin (1)

WELP : Welp, c’est un site qui met en relation tous ceux qui ont besoin d’aide, particuliers ou associations, avec les personnes qui sont prêtes à les aider gratuitement et ponctuellement. (2)

Une délégation d'Amérindiens a fait le déplacement pour assister aux assemblées générales des banques françaises. Ils dénoncent les projets de gaz de schiste qu'elles financent et qui détruisent leur environnement. (3)

La nature reprend ses droits dans les endroits abandonnés par l'Homme. (4)

On comprend enfin comment les arbres peuvent nous faire du bien. (5)

La ville de Détroit renaît grâce à l'agriculture urbaine. (6)

Une déchetterie qui fonctionne comme un supermarché gratuit - innovation française. (7)

Des villes wallonnes se donnent deux ans pour parvenir à l'objectif zéro déchet. (8)

La lumière du soleil utilisée pour s'éclairer chez soi ou dans des endroits comme les tunnels ou le métro... bien mieux que l'électricité. (9)

La forêt de Gardanne sauvée : " le tribunal administratif de Marseille vient d’annuler l'autorisation d'exploitation de la méga-centrale à biomasse..." (10)

Bure - La remarquable lettre lue devant les juges par L., le jour de sa comparution au tribunal pour avoir détruit une clôture ; que valent quelques grilles tombées face au risque d'une contamination radioactive et la destruction complète d'un territoire ? Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis. (11)

 

-

-

Nous n'en avons pas terminé avec la "révolution permanente",

CAR :

Des tonnes de déchets de plastique sur une île déserte classée au patrimoine mondial - la production de plastique est passée de 1,7 millions de tonnes en 1954 à 311 millions de tonnes en 2014 Une menace à prendre autant au sérieux que le changement climatique https://mrmondialisation.org/des-tonnes-de-dechets-decouverts-sur-une-ile-deserte-inhabitee/

Le changement climatique affecte la réserve de graines mises à l'abri dans un bunker en Norvège http://www.courrierinternational.com/article/changement-climatique-le-permafrost-entourant-la-banque-mondiale-de-graines-fondu

La biodiversité en péril en France.... et "tout le monde s'en fout" https://reporterre.net/L-etat-de-la-biodiversite-en-France-se-degrade-continument
 

************

L'univers nous rappelle que nous sommes petits, petits... tout petits :

http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/espace-deux-trous-noirs-rentrent-en-collision-la-planete-terre-tremble-ligo-virgo-soleil-energie-choc-onde-gravitationnelle-etoile-univers

-

Continuons à être modestes : les pirates avaient inventé la démocratie et la sécurité sociale bien avant nous :

http://owni.fr/2011/01/03/quand-les-pirates-inventaient-la-democratie-et-lassurance-maladie/index.html

 

 

 

Commenter cet article