Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

le rendez-vous du mois de janvier 2017

Publié le 8 Janvier 2017 par leRepaire in le rendez-vous du mois

Thème de ce 6 janvier : le gaz de couche  en MoselleThème de ce 6 janvier : le gaz de couche  en Moselle
Thème de ce 6 janvier : le gaz de couche  en Moselle

Thème de ce 6 janvier : le gaz de couche en Moselle

-

PAM'

PAM'

PAM'

PAM'

Ce bruit se répète à intervalles réguliers, nuit et jour, jour et nuit et vibre jusque dans l'habitation de la riveraine d'un puits de forage dans lequel est enfoncé, petit à petit, car le sous-sol est très dur, très compact, un tube que l'on va faire descendre de plus d'un kilomètre dans le sous-sol.

Un puits de forage "d'exploration de gaz de couche" est en cours d'installation non loin de chez elle.-

-
 

Sympa, la foreuse, hein ?

Sympa, la foreuse, hein ?

-

Ce n'est que le début des nuisances et ....ce n'est pas le pire.

Car si ce puits d'exploration devient un puits d'extraction...... (nous devrions dire "quand" il deviendra un puits d'extraction.... mais nous y reviendrons plus tard)

... S'en suivront des explosions sourdes, plus tard, quand le tube aura atteint la couche où sont emprisonnées des petites bulles de gaz de couche et que d'autres tubes auront été placés, à l'horizontal, cette fois ; un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques sera alors projeté sous haute pression - ces explosions fissureront la roche où est caché ce fichu gaz -   le tube vertical sera la voie de dégagement du gaz libéré par les fissures de la roche. Ces explosions pourront, à force d'être répétées, provoquer des minis tremblements de terre, d'abord rarement, puis souvent, puis quotidiennement, puis moins minis,...

Un trafic incessant de camions apportant du matériel, emportant le gaz envahira toutes les routes produisant nuisances sonores et émission accrue de particules fines dans l'air.

Parfois, le gaz s'échappera là où on ne l'attend pas et il polluera l'air environnant.

L'eau et sable mélangés aux produits chimiques polluera la terre en surface et la nappe phréatique en profondeur.

Toutes les plantes ainsi "arrosées" seront empoisonnées, le terrain deviendra nu de toute végétation. Les animaux  fuiront (à temps, il faut l'espérer)... en tout cas, plus rien de vivant ne subsistera... et cela sur plusieurs centaines de mètres autour de chaque puits.

L'eau polluée finira par couler du robinet des habitations (ah ! la fameuse image de l'homme allumant son briquet près de l'eau qui coule de son robinet et qui provoque une grande flamme... bientôt chez vous ! Alors ? Heureux ?)

le rendez-vous du mois de janvier 2017

-

Et tout cela multiplié par 200 -

200 puits de forage en Moselle -

certains pour lesquels des permis de forer ont été déjà accordés - certains où les travaux d'enfoncement des tubes "d'exploration" ont commencé.

Forage commencé : Lachambre (une paire)

Bientôt à : Zimming et à Longeville-les-St-Avold (chacun trois paires)

Demandes prévues dans onze autres sites répartis un peu partout dans le département

Permis exclusifs de recherche : dans TOUTE la Moselle jusqu'à Briey, Pont-à-Mousson - à Boulay, à Metz.

Que les zones aient une forte densité de population ou pas, rien n'arrête le "progrès".

***********************


Petite pause pour suivre un cours du professeur Feuillage : sur le ton de l'humour, mais très didactique

https://www.youtube.com/watch?v=1t4t5akJXLc

-

Impossible !!! Nous sommes en France, nous ne sommes pas aux USA ! Nous avons un code minier qui nous protège.

Vous êtes absolument certains ?

Les 17 et 18 janvier prochains, les députés de la Commission du Développement Durable vont examiner une "réforme" du code minier. Vous pensez que leurs conclusions vont aller vers : "gardons notre code minier qui nous protège si bien" ?

Tiens, juste comme ça, par curiosité, voyez ce qu'en pensent des politiciens de tous bords comme Fillon, Macron, Montebourg :

https://reporterre.net/Le-fantasme-des-Fillon-Macron-et-Montebourg-sur-le-renouveau-minier-de-la

C'est rassurant, vous croyez ?

D'autres liens ici pour avoir plus de détails sur cette "réforme" - (définition du mot "réforme" : "changement de caractère profond, radical apporté à quelque chose.... et visant à améliorer son fonctionnement")...... avez-vous constaté que les réformes apportées ces dernières décennies ont amélioré le fonctionnement de notre société ?

https://bastagazales.fr/2015/04/09/reforme-du-code-minier/

https://bastagazales.fr/2015/03/23/code-minier-une-reforme-complexe-et-paradoxale-par-ordonnances/

https://bastagazales.fr/2015/09/04/un-nouveau-code-minier-pour-encourager-les-forages-et-les-mines/

la sale mine du futur code minier :

https://blogs.mediapart.fr/claude-taton/blog/271216/la-sale-mine-du-futur-code-minier-interpellons-nos-deputees-5

le tract préparé par le collectif "Stop au gaz de couche" de Mosellele tract préparé par le collectif "Stop au gaz de couche" de Moselle
le tract préparé par le collectif "Stop au gaz de couche" de Mosellele tract préparé par le collectif "Stop au gaz de couche" de Moselle

le tract préparé par le collectif "Stop au gaz de couche" de Moselle

Cliquer sur les images pour les agrandir -

Les membres des collectifs contre l'exploitation du gaz de couche ont fait un travail admirable - ils sont devenus experts sur le sujet - ils en savent plus que les politiciens locaux et nationaux, ils en savent plus que les lobbys qui font tout pour capter (et sans se soucier une seule minute des conséquences désastreuses à venir) ce qui, pour eux, représentent des profits à court et à moyen terme.... quant au long terme, cela leur importe peu - quand tout l'environnement sera détruit ici, il y aura d'autres sites à saccager.

Voyez : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/11/18/gaz-de-schiste-le-petrolier-pourra-forer-au-nord-du-bearn,2071690.php

Voyez : http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/la-construction-d-une-mine-de-charbon-geante-a-proximite-de-la-grande-barriere-de-corail-debutera-en-2017_108794

 

Le capitalisme se nourrit de destructions diverses : de la nature, des acquis sociaux,....de la vie, tout simplement.
 

 

- les prédateurs sans conscience
- les prédateurs sans conscience

- les prédateurs sans conscience

-

Mais... quand même.... nous pourrons avoir le gaz moins cher ? Non ! Le tarif sera le même.

Tout cela ne va profiter qu'aux actionnaires de la société EGL.... vous y voyez des Lorrains, vous ? Cliquez sur l'image ci-dessous

-

-

-

Mais... quand même.... c'est préférable d'utiliser du gaz local que de l'importer ? Non ! D'abord, les importations de gaz continueront et d'autre part, le gaz importé est du gaz traditionnel qui s'extrait en faisant beaucoup, beaucoup moins de dégâts écologiques.... tellement, que cela compense largement son  transport.

ce tract répond à la plupart des questions qu'on peut se poser. Allez-y ! Cliquez sur les images ci-dessous.
Et si vous avez encore des questions, venez les poser le 17 janvier à 20h, salle des coquelicots 1, rue St Clément à Metz - ils seront là pour une conférence.

 

Et visitez les sites suivants :

http://gazdecouche.over-blog.com/

https://bastagazales.fr/

https://apel57.jimdo.com/

 

Mais.. on a besoin du gaz pour se chauffer - oui - au moins ne le gaspillons pas - oui, mais c'est toujours aux simples citoyens comme nous qu'on demande des efforts ; pourtant, ce n'est pas nous qui gaspillons le plus, ce sont les industriels, les commerces (ceux qui laissent leur porte ouverte quand ils chauffent leur local),....

Il faut les boycotter ! Ben, oui, mais c'est encore une responsabilisation des citoyens.

Quand les vrais, les gros gaspilleurs seront-ils, eux, culpabilisés, responsabilisés, ... ?

 

 

Toujours est-il qu'on peut constater que dans ce dossier comme dans bien d'autres, les mêmes scénaris se répètent, avec les mêmes ingrédients, les mêmes points communs.

Tout est fait pour ne pas informer la population, tout est fait pour l'endormir avec des promesses, ou de la manipulation (tiens, savez-vous que l'on nous parle maintenant de "stimulation" au lieu de "fracturation hydraulique" ? .... ben, c'est vrai, qui peut être contre la "stimulation" ? C'est positif, une stimulation... sauf que cela désigne EXACTEMENT le même procédé !!!)

Tout est fait pour que les politiciens soient du "bon" côté (celui des lobbys),... et tout est fait pour faire taire ceux qui ont le courage, l'intelligence de ne pas se laisser faire.

Tout est fait pour que les documents officiels accessibles au public soit rédigés dans un jargon incompréhensible où même des juristes y perdent leur latin.

Et on apprend toujours un jour ou l'autre qu'un responsable politique ayant eu partie prenante dans la prise de décision est maintenant à un poste clé dans la multinationale qui a reçu le feu vert officiel.

Et la multinationale ou/et sa filiale a le droit légal de s'auto-évaluer (comme c'est pratique !!!) - bien sûr, l'autorité publique se donne l'autorisation d'aller vérifier ... mais, bizarrement, elle ne le fait quasiment jamais. Une grande confiance règne entre les multinationales et les hauts responsables publics.... ça fait plaisir, non ?

Cela s'est passé et se passe de la même façon pour ce qui concerne le nucléaire, les Projets Inutiles et Imposés, ....

On nous dit "démocratie" mais, parce qu'elle est représentative, il faudrait accepter sans broncher tout ce que décident les élus pendant leur mandat, comme si ils avaient carte blanche .... mais ce n'est pas ça, la démocratie.

Une démocratie digne de ce nom ne se limite pas au seul droit d'élire des représentants.... cela n'en est même pas la première condition.

Une démocratie digne de ce nom donne la possibilité à tous les citoyens non pas d'élire (ou pas seulement) mais de VOTER les lois, les décisions qui concernent leur vie, leur avenir, leur façon d'être au sein de leur société.... des lois qui devront donc obligatoirement être rédigées dans un langage clair et sans ambiguïté ; et des citoyens qui devront être vraiment informés honnêtement et de façon exhaustive -

On en est loin... très loin - et ce qui se passe au sujet du gaz de couche en Moselle en est encore une preuve supplémentaire.

Commenter cet article