Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Le R.V. du mois de juin 2016

Publié le 8 Juin 2016 par leRepaire in le rendez-vous du mois

Thème du mois : Les mouvements citoyens (ou la politique sans les politiciens ?)

Thème du mois : Les mouvements citoyens (ou la politique sans les politiciens ?)

-

Synthèse Résumé du débat de ce 6 juin, dernier rendez-vous de la saison 2015-2016 et dont le «fil rouge» était «les citoyens se mêlent des affaires de la cité (et d'ailleurs)».

-

Pourquoi un résumé et non pas une synthèse comme les mois précédents ?

Il y a quelques mois, une personne ayant participé à un débat a fait ce commentaire : «la synthèse reflète vraiment bien tout ce qui a été dit ; je m'y suis revue tout à fait».

Merci, c'est encourageant.

Plus récemment, une autre personne a déclaré : «Ah ! Bravo ! J'ai lu la synthèse du débat du mois de --- sur le blog : elle se suffit à elle-même, il est «presque» inutile d'y participer».

Euh... merci (car cela se voulait être un compliment), cependant... c'est moins encourageant, car... les synthèses sont faites aussi pour donner envie de participer physiquement au débat afin de le rendre plus vivant, pas seulement pour informer de ce qui s'y est dit.

Même si ce n'est évidemment pas la seule raison pour expliquer le fait que nous étions seulement une personne de plus que la moitié du nombre de participants au débat du 6 mai...

.... RÉSUMÉ du débat du 6 juin 2016 :

-

Tout au long des rendez-vous de cette saison, nous avons échangé à propos de mobilisations citoyennes (sur la gratuité de l'école primaire, des bus, sur la re-municipalisation de la gestion de l'eau, …), d'actions citoyennes pour alerter les élus ou/et la population sur des sujets préoccupants (TAFTA, l'écologie, le respect des biens communs, ...), aujourd'hui nous parlons des mouvements citoyens organisés.

Il en est de plusieurs sortes et de deux, voire trois catégories distinctes :

  • ceux qui, à leur façon, «accompagnent» les actions des élus pour les influencer, les tempérer, les améliorer

  • ceux, plus rares, qui, carrément, prennent le relais des politiciens (le cran au-dessus de la catégorie précédente)

  • ceux qui agissent en parallèle des politiciens.

-

Parmi ceux qui ont pris le relais des politiciens, citons le collectif citoyen de Saillans qui, formé lors d'une mobilisation contre l'implantation d'une zone commerciale sur le territoire de leur commune, s'est fait élire lors des municipales de 2014 et qui, depuis, met en œuvre une démocratie participative effective et active ; non sans quelques difficultés car ce n'est pas une démarche allant de soi lorsque l'on n'a pas connu d'autre fonctionnement que celui d'une «démocratie représentative» où le «pouvoir» du citoyen se résume pratiquement au seul droit de vote et où les élus ont ensuite quasiment carte blanche, sans contrôle, ni possibilité de remise en question par la population des décisions prises au cours du mandat électif.

-

Parmi ceux qui tempèrent, améliorent les actions des élus, le collectif mosellan contre la misère a été évoqué, par exemple, en signalant particulièrement le procès qu'il a gagné à l'encontre de la municipalité de la ville en lui faisant tout simplement respecter la loi concernant l'obligation de loger des personnes à la rue.

-

Il a été plus longuement question des mouvements agissant en parallèle des politiciens .

  • Nuit Debout né dans le cadre de la mobilisation contre le projet de loi «travail»,

  • Le Mouvement Français pour le Revenu de Base qui a largement contribué à l'évolution des mentalités sur ce sujet,

  • Le réseau salariat qui, lui, prône le salaire à vie défendu par Bernard Friot*, (voir un commentaire en fin de texte)

  • et, surtout, du mouvement «MOCICA» que tous les participants ont découvert grâce à l'intervention d'une personne présente.

Ce mouvement est intéressant à plus d'un titre car il s'investit dans une utopie audacieuse : en finir une fois pour toutes avec l'argent.

Si on pose cette question «pensez-vous que l'humanité serait plus heureuse si l'argent disparaissait ? », on obtient une très large majorité de «oui».

Mais si la question est «pensez-vous possible de faire disparaître l'argent de nos vies ?»... là, avec regret, la réponse sera tout aussi largement majoritairement «non».

Le débat, parfois passionné, a beaucoup concerné cette notion de disparition de l'argent.

Voici le site de MOCICA : http://mocica.org/fr/Forums/

- Trois étapes : http://mocica.org/fr/Project

- Cinq niveaux d'assemblée : http://mocica.org/fr/Odg5

En ce qui concerne la première étape, il n'est peut-être pas nécessaire d'être majoritaire, mais uniquement suffisamment nombreux ; la nuance est importante et nous en avons encore parlé après le débat, alors que nous nous retrouvions plus qu'à cinq personnes.

- **************

-

*Dire que les fonctionnaires ont un salaire à vie n'est pas tout à fait vrai : quand ils sont en grève, par exemple, ils ne perçoivent pas de salaire – idem quand ils ont demandé et obtenu une mise en disponibilité pour raisons personnelles ou charges familiales, ce qui peut durer plusieurs années (de plus, dans ces cas-là, le temps en disponibilité n'est pas pris en compte dans le calcul de la retraite).

mésanges perçant la capsule d'une bouteille de lait

mésanges perçant la capsule d'une bouteille de lait

-

Petit clin d'œil à la suite de ces derniers échanges : https://www.youtube.com/watch?v=BT2CqfdpNjg

et l'histoire des mésanges qui adoptent le même comportement simultanément (alors qu'elles n'ont pas internet... il semblerait ;-) ) : http://oiseau-mesange.fr/une-mesange-qui-ouvre-une-bouteille-de-lait/

Extrait : «...les Mésanges d’Angleterre apprirent à percer à coups de bec cet opercule métallique pour continuer à profiter de la crème de lait qu’elles avaient inclue dans leur régime alimentaire. Ce curieux comportement fut d’ailleurs observé simultanément en différents lieux éloignés: les Mésanges avaient eu la même idée au même moment partout dans le pays

-

Le témoignage d'un SDF dont il a été question au cours du débat : http://www.onvautmieux.fr/2016/04/14/pourquoi-jai-decide-de-retourner-vivre-dans-la-rue

(Le site de «on vaut mieux que ça» démontre que notre société est déshumanisée et qu'il faut absolument changer notre façon de vivre et de penser)

-

Des liens en rapport avec le débat :

un collectif citoyen :

http://democratieouverte.org/

-

un exemple de premier niveau d'assemblée (voir un des liens MOCICA ci-dessus) :

https://www.monptivoisinage.com/

Commenter cet article