Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Bulletin mensuel d'infos - Janvier 2016

Publié le 17 Janvier 2016 par leRepaire in bulletin mensuel d'infos

L'état d'urgence perdure.... ainsi que l'injustice -

L'état d'urgence perdure.... ainsi que l'injustice -

- Janvier 2016 -

-

Commençons par une pétition essentielle :

http://www.stopetatdurgence.org/

-

L'état d'urgence perdure avec ses dérives :

http://www.lesechos.fr/journal20160113/lec1_idees_et_debats/021613211986-la-dangereuse-derive-de-letat-durgence-en-france-1192031.php#xtor=CS1-1

Extrait :

« le débat ne devrait pas tant porter sur l'article 2 du projet de réforme constitutionnelle (la déchéance de nationalité), attrape-mouches destiné aux polémistes paresseux, que sur son article 1er, bien plus grave : la constitutionnalisation de l'état d'urgence, introduit à l'article 36-1 de notre texte fondamental.

Demandons à cette occasion que les mesures d'exception liées à l'état d'urgence soient obligatoirement en lien avec le motif précis pour lequel il a été décrété.

Autrement dit, que l'état d'urgence ne donne pas carte blanche à la police pour faire ce qu'elle a toujours rêvé de faire, mais qu'il se limite au terrorisme.

Rappelons que, aujourd'hui, les trois mille perquisitions administratives et les centaines de gardes à vue n'ont débouché que sur quatre procédures antiterroristes (trois enquêtes préliminaires et une mise en examen).

En utilisant l'état d'urgence sans aucune mesure, avec comme seuls critères « la sécurité et l'ordre publics », la France déroge consciemment à la Convention européenne des droits de l'homme

-

... l'état d'urgence perdure, ainsi que l'injustice :

* Des salariés sont condamnés à de la prison ferme pour avoir retenu leurs patrons quelques heures dans leur bureau afin de protester contre des licenciements abusifs (il faut savoir que ces patrons avaient retiré leur plainte (!!!), il s'agit donc d'une volonté délibérée du Procureur de continuer la procédure.... sur ordre ? Et si, oui, de qui ?).

http://www.politis.fr/Prison-ferme-pour-8-anciens,33591

Vidéo du candidat Hollande en visite aux salariés de Goodyear en 2011, pendant la campagne électorale présidentielle :

https://www.youtube.com/watch?v=ezY5yFxGq90

Extrait :

« Moi je ne suis pas comme d’autres – vous allez le reconnaître assez facilement – qui vient devant les travailleurs, dans leurs usines, et qui leur promet ce qu’il n’est pas capable de tenir après », assure François Hollande avant d’ajouter : « l’Etat peut fixer les règles ! ».

« Il n’y a rien de pire que de promettre ce qu’on n’est pas capable de tenir et vous m’en voudriez demain si je vous avais fait des incantations. ...», ajoute le candidat.

« Je veux dire ma solidarité à l’égard des salariés qui se voient poursuivis ou même mis en cause sur le plan disciplinaire. Il n’est pas question, je dis bien il n’est pas question, que le droit syndical puisse être atteint dans cette affaire », ajoute-t-il, se disant « solidaire » de 4 délégués syndicaux mis à pied par la direction de l’entreprise au moment de l’échange.

Pétition pour demander la relaxe des ex-salariés de Goodyear :

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear?recruiter=272823926&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive&utm_content=dt_shortened_links---url_short

-
* Un policier ayant tué une personne en lui tirant dans le dos (ce qui prouve qu'il n'était pas en situation de légitime défense) est tout simplement acquitté.

http://bondyblog.liberation.fr/201601161847/monsieur-saboundjian-vous-etes-acquitte/#.VpvWIFJL4T5

-

* Des politiciens collectionnant les casseroles sont relaxés.

http://www.laprovence.com/article/actualites/3749855/detournement-de-fonds-publics-relaxe-confirmee-en-appel-pour-le-senateur-guerini-et-le-depute-ciot-ps

-

****************

Pendant ce temps, à Notre-Dame-Des-Landes, les opposants, toujours en lutte, protestent contre l'annonce d'expulsion de certains paysans du bocage. Le jugement a été reporté au 25 janvier... affaire à suivre.

On peut légitimement se demander pourquoi le gouvernement s'entête à vouloir construire un aéroport qui est, manifestement, et il ne peut pas l'ignorer, inutile, dépassé, ringard, dispendieux, disproportionné, ….

Serait-ce parce que la ZAD est le ferment d'une nouvelle forme de société allant à l'encontre des intérêts de l'illimité et incontrôlé «prédationisme*» ?

(*néologisme dont la racine est «prédation» et qui désigne plus justement le néo-libéralisme)

http://www.lagedefaire-lejournal.fr/zad-un-mode-de-vie-hors-norme/

La question est posée. L'avenir nous donnera peut-être la réponse...

-

******************

Vous avez certainement entendu parler de l'installation programmée des compteurs électriques Linky ; ils sont la cause de graves nuisances, les installations électriques étant majoritairement incompatibles avec cette technologie pour laquelle il faut impérativement un câblage blindé.

Sachez que ce sont les communes qui en seront propriétaires et, alors, responsables des nuisances occasionnées (appareils hors service, court-circuit provoquant des incendies, perturbations dans le réseau électrique, ondes nocives pour la santé, …), les mairies sont donc en position de refuser leur installation.

Voici de quoi vous permettre d'argumenter auprès de votre maire afin qu'il déclare officiellement son opposition avant qu'il ne soit trop tard :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

-

****************

-

Ailleurs...

L'affaire des violences sexualisées (dont ont été victimes des centaines (!) de femmes en Allemagne lors du réveillon du 31 décembre 2015 à Cologne et ailleurs) continuent, légitimement, à faire des vagues et donnent prétexte à certains (qui, d'habitude, nient le sexisme ou le pratiquent quotidiennement) d'exprimer sans retenue leur racisme, (manifestation de ceux qui ne veulent pas qu'on les mette dans le même sac que les agresseurs : https://nos-medias.fr/video/non-au-racisme-non-au-sexisme-des-syriens-manifestent-cologne).

-

****************

-

Pour finir, voici de quoi réfléchir et méditer :

http://lesakerfrancophone.fr/le-combat-feutre-mais-perpetuel-que-se-livrent-rhetoriquement-orwell-et-huxley

Alors ? Orwell ? Huxley ? Ou un mix des deux ?

Commenter cet article