Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Synthèse du débat du 6 juillet 2015 - sujets libres

Publié le 31 Juillet 2015 par leRepaire in le rendez-vous du mois

Au mois de juillet, c'est l'été, les vacances, la tradition veut que les participants proposent et choisissent le ou les sujets de débat en début de séance.

-

Un thème commun se dégage des sujets proposés : être un citoyen responsable et éveillé n'est pas "un long fleuve tranquille".

En ce lendemain du référendum ayant eu lieu en Grèce, ce sujet-là est incontournable - nous le gardons pour la "bonne bouche" et commençons par des thèmes plus locaux.

-

Un des participants apporte son témoignage sur les difficultés de porter plainte contre un élu. Il a les preuves que le maire de sa commune utilise des employés municipaux pour effectuer des travaux personnels. Il raconte le parcours du combattant que représente sa démarche officielle de protestation.

-

Quelqu'un relate alors ses propres et multiples démarches contre un des projets concernant le terrain de l'ancienne Base Aérienne Militaire à proximité de Metz. Au mois de septembre prochain, il y est prévu un concours de labour qui s'étendra sur plus de 100 hectares. Or, depuis son abandon par l'Armée, ce terrain est devenu riche en biodiversité ; ce concours va tout anéantir, exterminer, détruire, ... puis la terre labourée sera utilisée pour des cultures intensives et les "joyeusetés" habituelles qui l'accompagnent (pesticides, engrais chimiques) - Même s'il sait qu'il ne pourra rien empêcher, il tient à protester et le fait de toutes les manières possibles. Voir cet article : https://www.metzmetropole.fr/actualite_detail.php?id=16810

-

Il est également fait mention du projet de contournement de Metz sur l'autoroute A31. Un débat public est en cours mais sans que l'on sache vraiment avec précision et certitude ce qu'il en est. Comment avoir un avis alors ? [vous trouvez ça clair, vous : http://a31bis.debatpublic.fr/sites/debat.a31bis/files/a31bis_dmo_mai_2015_bd.pdf ]

-

En abordant ensuite le sujet de la criminalisation des actions de protestations citoyennes, nous élargissons notre périmètre. Les procès contre zadistes, clowns activistes, paysans [les vrais, pas les exploitants industriels affiliés à la FNSEA qui peuvent (presque) tout se permettre sans être inquiétés], ces procès-là, donc, se multiplient. Un des participants était à Amiens au moment du procès des neufs paysans accusés de sabotage dans l'affaire de la ferme des mille vaches. La volonté de criminaliser leur action est évidente, là. Il n'y a pas eu sabotage puisqu'ils n'ont fait que démonter une machine, sans rien détruire - il n'y a pas eu vol puisqu'ils ont ensuite apporté les éléments démontés au ministre de l'agriculture en plein salon de l'agriculture. Mais le procureur persiste et signe en les accusant de sabotage. Le verdict sera connu en septembre. Des clowns, récemment relaxés, avaient été arrêtés sans avoir rien fait ... parce qu'ils étaient habillés en clown ? Un zadiste de Sivens avait été accusé d'avoir porté un coup sur un policier. Heureusement, une vidéo pouvait qu'il n'en était rien. Le couple de zadistes à Notre Dame des Landes a comparu en justice uniquement parce que cette jeune femme et ce jeune homme s'étaient mis à genoux devant les policiers seulement vêtus d'un slip. (Quel crime !!!) À Sivens, des individus cagoulés s'en prennent, souvent violemment, aux zadistes en toute impunité, parfois devant les policiers qui ne font rien pour les en empêcher.

-

Mais l'actualité récente met du baume au cœur à la quasi totalité des présents : le peuple grec a dit non à la troïka !!! YEAH !!! Ils ont dit OXI !!! Quelqu'un dit : "bah ! Vous croyez qu'elle en a perdu le sommeil, la troïka ?" - "Ben, non, mais ça ne la rend pas joyeuse, en tout cas" Les Grecs ont dit "non" - Ils ont eu ce courage et cette dignité malgré toutes les pressions et toute la propagande subies (preuve que les "z'élites", dont la troïka, voulaient un oui massif - raté !!!) Les télévisions privées ont diffusé des spots essentiellement pour le oui - les Grecs ont dit non. Un opérateur de téléphonie mobile faisait des offres à tous ceux qui envoyait "oui" par SMS - les Grecs ont dit non. Les chaînes youtube ont mis en ligne presque que des vidéos sur le oui - les Grecs ont dit non. Les institutions européennes ont fait fermer les banques pour affoler la population - les Grecs ont dit non. Les journeaux grecs ont désinformé pour faire peur - les Grecs ont dit non.

Les chiens de garde, les politiciens oligarques, les valets de la finance et de cette UE antidémocratique n'étaient pas en reste, en France. Ils ont fait courir des rumeurs (Tsipras renonçant au référendum, sondages tronqués donnant le oui vainqueur, soi-disant panique des Grecs devant les distributeurs bancaires, ...) On se souvient, par exemple, du tweet railleur de Leparmentier du journal "le Monde" : "le plus drôle c'est que les Grecs vont viré Tsipras en votant oui à l'Europe" - quel visionnaire ! Et Quatremer : "c'est en Grèce que ça bouge : démission du président dans la balance, donc pas de référendum..." ou comment prendre ses désirs pour des réalités. Voir cet article : http://www.acrimed.org/article4715.html

Les Grecs ont résisté à la propagande, ils ont fait fi des pressions de toutes sortes, ils ont voté en citoyens responsables et éveillés.

-

Cet hommage à leur courage clôture la séance.

-

Rendez-vous au prochain café-repaire !

Commenter cet article