Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

Campagne de l'Air à France Inter

Publié le 24 Janvier 2015 par leRepaire

Cafés-Repaire de Lorraine : la vidéo des actions "De l'air à France Inter"
Les 11 et 13 décembre 2014, les Cafés-Repaire de Metz et Nancy, soutenus par le journal Le Nouveau Jour J (NJJ), invitaient les auditeurs de France Inter à se rendre devant les locaux des deux France Bleu de Lorraine. Objectif : demander aux stations du service public d'accorder plus de temps d'antenne aux reportages, aux émissions critiques et d'analyses - autres que néolibérales -, moins de divertissements et moins, voire plus du tout, de publicité. Cette action s'inscrivait dans le cadre de la campagne nationale "De l'air à France Inter", impulsée par le journal Fakir. Dans une vidéo de 26 minutes, le NJJ fait le récit de l'opération, avec alternance de reportages et d'interviews.

"Nous ne nous sentons pas concernés par votre mouvement. Nous sommes la radio de proximité numéro un. Tout le monde peut s'exprimer sur notre antenne", se défendent en substance Marc Scherrer directeur de France Bleu Sud Lorraine et Bruno Marion, directeur de France Bleu Lorraine Nord.

Pourtant Charles Ancé, président de Radio Caraïb Nancy (90.7 FM) et Arielle Christofleau, directrice des programmes soutiennent : "A France Inter, il n'y a plus d'opinions multiples. La seule opinion qui est développée actuellement, c'est le point de vue du patronat, le point de vue du financier."

"Le but d'un journaliste devrait être de filmer l'ordinaire des travailleurs, l'ordinaire de leurs conditions de travail, l'ordinaire des chômeurs. Le problème c'est que la radio aujourd'hui veut surtout donner de l'extraordinaire", souligne également Franck Despretz, animateur du Café-Repaire de Nancy.

Vidéo "Tous devant France Bleu" : https://www.youtube.com/watch?v=MCaEk4_EVDs

Commenter cet article