Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog du café repaire de Metz

Idée initiale de Daniel Mermet dans son émission "là-bas si j'y suis", le café-repaire est un lieu de débat citoyen ; les participants, sur un thème donné, échangent des points de vue, des infos, des idées,... - - * * * * * - - À Metz, le rendez-vous est fixé chaque 6 du mois à 6 h (de l'A.M.), sauf si dimanche ou jour férié, au bar "Le Shannon", 19 avenue Robert Schuman - 1er étage, prendre sa consommation au bar. - - * * * * * - - Notre devise : "droit à la parole, devoir d'écoute" - - * * * * * - - VOUS ÊTES TOUS LES BIENVENUS !

café repaire du 03-09-14 : La transition

Publié le 26 Décembre 2014 par leRepaire

La transition

On vous propose de bien commencer l'année "scolaire" par une réflexion et un échange sur la transition.

En effet, il nous paraît plus que jamais nécessaire d'envisager la transition individuelle jusqu'à la transition collective, avec tout ce que ce concept peut recouvrir de déclinaisons pratiques. Cette notion de transition, si elle est à la mode, n'en est pas moins d'actualité, en témoigne à titre d'exemple la journée du 27 septembre prochain organisée par le collectif pour une transition citoyenne et tous les collectifs locaux qui ont décidé de marquer le coup.

Et si le changement c'était vraiment maintenant? Il ne tient qu'à nous de le prouver!


On est nombreux ce soir, une bonne rentrée se fait sur les chapeaux de roue !

Pour la rentrée on a décidé de parler de transition et comme tout le monde devrait repenser ses pratiques, on s'essaye à un petit changement. Un premier temps de débat pour y voir plus clair et définir ce qu'est pour nous cette fameuse transition dont on entend parler puis on se met en jambe pour incarner physiquement notre position personnelle par rapport à cette transition au travers d'un débat mouvant en second temps (pour en savoir plus sur cette outil, je laisse un lien à la fin). Enfin, après avoir défriché le terme de transition et avoir réfléchit sur nos positions à chacun, on met en commun nos propositons d'alternatives sur l'arbre de la transition. On fini avec le traditionnel agenda, bien chargé en ce début d'année scolaire !

  1. Débat : qu'est-ce que la tansition pour vous ?

Quelle transition ? Nous vivons dans un modèle consumériste et capitalsite, le problème de ce modèle c'est qu'il n'est pas durable : il pollue et épuise les ressources. La transition c'est un changement pour un modèle moins pollueur et consommateur de matières fossiles.

Mais la transition, c'est aussi réfléchir à un changement global de nos habitude comme se nourrir par exemple. Selon Marie-Monique ROBIN, seuls ceux qui ont un jardin s'en sortiront quand le Krach surviendra.

Pour se soustraire à l'économie de marché, il « suffit » de ne plus aller au supermarché, ne plus passer par la grande distribution, passer par des GAS (Groupement d'Achat Solidaire), des AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne), qui permettent de mutualiser les coûts ou encore de développer une relation directe avec le producteur, d'être solidaire face aux aléas des récoltes tout en supprimant l'intermédiaire coûteux du supermarché.

Il faut aussi réfléchir au lieu où nous mettons notre argent ? Les choix d'investissement de certaines banques sont plus que douteux et choisir une banque éthique et responsable (Nef, Crédit coopératif) est déjà un grand pas pour changer les choses à notre échelle.

Voir le guide “Comment choisir ma banque” édité par les Amis de La Terre : http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/guide_banques.pdf

En effet, il existe différentes portes d'entrée pour la transition : alimentation, agriculture, économie … Mais le plus important ne serait-il pas de commencer par se changer soi-même ?

A se lancer dans une transformation de toutes nos habitudes de vie, on s'épuise vite. Il faut peut-être commencer par réapprendre à se connaître et à se comporter avec les autres.

La Communication Non-Violente est un axe de travail possible pour réfléchir son rapport aux autres.

A voir aussi, sur le sujet : Alice MILLER, Le drame de l'enfant doué : pourquoi j'adopte un comportement que je n'aime pas ? Pourquoi je reproduis des comportement qui ne me conviennent pas ?

La transition c'est une affaire personnelle mais aussi et surtout collective : nous sommes une meute !

Lire Les Enfants de la Terre de Jean AUEL : on ne s'en serait jamais sortis tous seuls !

Et comment on y va ?

La transition peut prendre différents visages.

Le scénario proposé par GÉBÉ dans sa bande dessinée L'an 01 c'est « On arrête tout, on recommence ».

La transition pourrait être un retour vers des idées plus primitives, idées de respect de la nature portées par de nombreuses tribus inuit, amazonienne.

Historique, économique, politique, toutes les transition ont quelque chose à voir entre elles. De chaque transition, de chaque histoire particulière à un pays ou un événement, on peut tirer une leçon ou voir une résonance dans d'autres situations. La phase de transition au Chili entre la dictature de Pinochet et le retour de la démocratie est surtout vue comme un compromis.

Compromis en ancien tortionnaires et citoyens, victimes de tortures. La transition doit être un chemin vers le changement mais n'est-celle pas souvent vécue comme un compromis ?

Car si pour se soustraire à l'économie de marché, il suffit de ne plus aller au supermarché et de manger local, cela n'impacte-il pas sur le budget ? Se passer du supermarché ça a un coût ! Comment l'expliquer à ceux qui triment ? Quid de la mère de famille qui élève seule ses enfants ? avec son seul RSA ?

« Ventre affamé n'a point d'oreille », Jean de la FONTAINE

En regardant la pyramide de Maslow, pyramide qui échelonne l'urgence des besoins humains, on voit bien que la politique, le militantisme, ne fait pas partie des besoins primaires de l'humain qui sont : satisfaire ses besoins physiologiques et être en sécurité. Même en voulant bien faire, la question du confort matériel complique les choses.

On pourrait créer une cantine populaire. Mais comment créer ça ? Comment financer le personnel ? Les locaux ?

De plus, comment on s'organise pour faire notre transition ?

Comment libérer les gens de leurs chaînes ? Tant que chacun bossera 8 à 10 heures par jour, ce ne sera pas possible de tous cultiver nos jardins !

La transition c'est aussi et surtout une question d'éducation : il faut déjà changer ses habitudes alimentaires, supprimer la viande, les sodas, changer la quantité de nourriture, souvent trop importante … Avec une alimentation végétarienne bio, on dépense autant qu'une alimentation carnées de supermarché.

Ne peut-on pas concilier bonheur et transition en vivant dans une sobriété heureuse ou une simplicité volontaire ?

« Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » PREVERT

Partager du temps ensemble, cuisiner, etc.

Mais la question peut aussi se pose aussi sous un autre angle : si nous ne pouvons pas lutter contre le système, ne peut-on pas s'en soustraire ?

UNE PISTE : LE COLLECTIF POUR LA TRANSITION CITOYENNE

Le “Collectif pour une transition citoyenne” (http://www.transitioncitoyenne.org/) travaille sur cette problématique en particulier autour d'une journée nationale de transition, le 27/09.

Pour la journée de la transition, le 27/09, les Colibris de Metz ont amorcé la création d'un groupe de travail, toute bonne volonté est la bienvenue, ça urge !!

Le 27/09 doit être un temps fort, lieu où les gens puissent s'exprimer. Sont prévus des porteurs de parole, crieurs publics, chuchoteurs, …

Quelqu'un propose d'organsier une auberge espagnole pour partager un bon repas entre nous, à mettre en place !

D'autres collectifs travaillent les même questions comme par exemple, Alternatiba (http://alternatiba.eu/). Un village associatif doit être organisé à Metz au mois d'avril : il faut organiser un comité d'accueil !

Le réseau « Villes en Transition » travaille aussi sur le sujet (http://villesentransition.net/).

Isabelle est intéressée pour participer à un groupe de réflexion sur le réseau ville en transition !! Ceux qui le sont aussi, on vous met en lien !

Enfin, tous les ans, un tour de France à vélo des alternatives au système en France est organisé, il s'agit de l'Alter tour (http://www.altertour.net/).

  1. Débat mouvant

Les débats assis confortablement sur son siège, sans grande prise de risque, ça va un temps ! Après avoir donné une définition globale de la transition, il est important de se mouiller et de savoir se situer chacun, en toute honnêteté et sans jugement, sur une échelle imaginaire entre une vie plutôt ancrée dans notre modèle capitaliste actuel et une vie plus tournée vers les alternatives, la transition vers un autre modèle.

Le débat mouvant vise à investir physiquement les gens dans la prise de position et ainsi permettre à ceux qui en s'expriment pas toujours de le faire.

L'espace était globalement plutôt équilibré même si, après els rpsies de âroles, on se rend compte que les gens se sentent souvent plutôt dans une moyenne qu'à un extrême ou un autre.

Plusieurs facteurs qui influencent la position sur l'échelle reviennent fréquemment :

  • d'où on part ? : quelqu'un qui est né dans un milieu alternatif se sent parfois moins alternatif à fonctionnement égal que quelqu'un qui a presque tout changé de son mode de vie initial.

  • Comment se situe-on lorsque ce n'est pas un vrai choix militant ?

Beaucoup adoptent des fonctionnements alternatifs surtout par contrainte économique. Si j'avais plus d'argent est-ce que je chercherai encore dans ces alternatives ?

  • Comment concilier vie de famille et engager écologique et alternatif ? La vie de famille change beaucoup de choses et impose beaucoup de contraintes matérielles (utilisation du supermarché, voiture, etc.)

En conclusion, les thèmes qui semblent poser problème puisqu'ils ressortent souvent :

  • Transport : vélo ou voiture ? Aller à la campagne pour cultiver son potager implique souvent d'utiliser plus la voiture

  • Alimentation

  • Impact de la vie de famille sur nos choix militants

  1. Arbre de la transition

Pour conclure, après avoir défini ce qu'était pour nous la transition et s'être soi-même observé dans ce phénomène, il est temps de faire des propositions pour tous se mettre en route !

A LIRE, A VOIR :

Manuel pour la transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale de Rob HOPKINS : plein d'éléments pour bien vivre dans un monde plus respectueux en termes environnementaux.

Sortez les fusils, Jean ZIEGLER

Mr Mondialisation : http://mrmondialisation.org/

TRANSPORT: Se déplacer à pied ou en vélo !

Driveme : louer un véhicule pour 1€ (http://www.driiveme.com/driveme-location-voiture-1-euro.html)

CONSOMMATION DE BIENS ET SERVICES

Zone de Gratuité ou Gratiférias : une zone ou chacun peut donner et prendre, donner et ne rien prendre, prendre et ne rien donner. C'est encore plus libre que le troc ! Tous les troisième dimanche du mois, place Saint-Louis à Metz.

https://www.facebook.com/pages/Zone-De-Gratuit%C3%A9-%C3%A0-Metz/252267124911642

S.E.L. (Système d'Echange Local) : Un Système d'Echange Local, ou « Sel », est une association de personnes mettant des ressources à la disposition des autres et réciproquement, en échange de services, produits, savoirs ou biens, de façon multilatérale.

http://www.seldemosellecentre.fr/


LOGEMENT : Squatter !

TRANSITION AGRICOLE ET ALIMENTAIRE

Incroyables comestibles : mouvement citoyen qui réimplante des potagers dans les espaces publics pour laisser la jouissance de la production à tout un chacun. Il existe un mouvement à Metz.

http://www.incredible-edible.info/

AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) : association dont le but est de créer un partenariat entre une ferme/un paysan et un groupe de consommateurs. Ces derniers s'engagent à payer à l'avance pour des produits qu'ils obtiendront au fur et à mesure de la récolte sous forme de paniers, composés non selon leurs désirs mais selon la production et donc la saison.

L'or des graines : Association de production de semences, paysans et jardiniers amateurs.


TRANSITION ENERGETIQUE

Economie d'énergie à chaque fois que c'est possible

DEVELOPPEMENT PERSONNEL

"Celui qui ne veut rien faire trouve une excuse, celui qui veut faire quelque chose trouve une moyen", proverbe africain

"Change toi-même avant de vouloir changer le monde" GANDHI

Permettre au peuple, à tous les individus qui le compose, de prendre conscience du fait que créer c'est accroître ses possibles, la source infinie d'un vrai bonheur, et que consommer n'est qu'une façon de repousser à plus tard des frustrations auxquelles on n'échappera pas.

"L'eau trouve toujours son chemin, suis-la et tu trouveras le tien", un kayakiste en eau vive

Communication Non Violente (CNV) : http://nvc-europe.org/SPIP/

SE SOIGNER

Privilégier les médecines alternatives et communiquer là-dessus

ECONOMIE

salaire à vie

économie basée sur les ressources

Revenu de base

L'effet Casimir

L'efet Dumas

valoriser le travail des ouvriers

créatifs culturels

Colibris

SOURCES

: cf d'abord la BD L'an 01 de puis le film qui s'en est inspriré de Jacques DOILLON

https://www.colibris-lemouvement.org/

les amis de la terre, nef, crédit coop,

journée de la transition, alternatiba, alter tour, Boule à résonance,

effet Casimir, effet duma, dessaler de l'eau, chauffer les chauffes-eaux

on devrait créer des atelier sur ça pour obliger l'UEM a changer ses pratiques

être maître de ses ressources en énergie communiquer, documenter

projet vénus, jacques FRESCO : on ne créé rien, on gère

zeitgest

https://www.youtube.com/watch?v=FdruX1blV5o

Mr Mondialisation

http://mrmondialisation.org/

Commenter cet article